Cancer du péritoine : le diagnostic

Cancer du péritoine : le diagnostic©iStock

Le cancer du péritoine est un cancer grave mais qui reste rare. Rappelons que le péritoine est la membrane qui entoure et enveloppe les viscères et les organes abdominaux (foie, rate, intestins, estomac, etc.). Ces cancers sont rarement des cancers primitifs. Ils sont donc souvent découverts à un stade avancé. Mais comment se pose le diagnostic de cancer du péritoine ?

Publicité
Publicité

Cancer du péritoine : un cancer secondaire

Le cancer du péritoine est dû au développement de cellules cancéreuses au niveau de cette membrane. Il s’agit bien souvent d’un cancer secondaire, c’est-à-dire qu’il existe déjà un autre cancer ailleurs dans l’organisme et que des cellules tumorales ont migré pour donner une métastase péritonéale. Ainsi, le cancer ne naît pas spontanément au niveau de la membrane ; il ne s’agit donc pas d’un cancer primitif du péritoine. Les principaux cancers responsables d’un cancer du péritoine sont les cancers qui affectent le pancréas, les ovaires, le côlon, l’estomac et le sein.

Publicité

Diagnostic d’un cancer du péritoine

Les cancers péritonéaux sont généralement découverts de façon fortuite puisque les symptômes sont peu significatifs. L’examen clinique (qui comprend la palpation de l’abdomen) fournit un premier renseignement, mais pour mettre le cancer en évidence, il faudra procéder à une biopsie (prélèvement de tissu) qui révélera, à l’analyse, la présence de cellules tumorales. Par ailleurs, il faut rechercher l’origine d’un éventuel cancer primitif, raison pour laquelle on complète généralement le diagnostic par divers examens tels qu’une échographie abdominale, une analyse de sang, une radiographie des poumons, un scanner, voire une IRM ou une scintigraphie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité