Cancer de l'œsophage : le diagnostic

Cancer de l'œsophage : le diagnostic©iStock

L’alcool, le tabagisme, le surpoids et le reflux gastro-œsophagien sont les principaux facteurs de risque du cancer de l’œsophage. Les premiers symptômes du cancer de l’œsophage sont ressentis au cours des repas, avec des difficultés à avaler et des hoquets fréquents. Consultez votre médecin dès leur apparition pour une meilleure prise en charge.

Publicité
Publicité

L’endoscopie et la biopsie confirment le cancer de l’œsophage

Le récit du patient et l’observation clinique ne suffisent pas à poser un diagnostic fiable. C’est l’endoscopie, un examen qui consiste à explorer l’œsophage à l’aide d’un tube muni d’une petite caméra, qui met en évidence la tumeur. Une biopsie devra alors être réalisée. Des fragments de la tumeur sont prélevés et analysés au microscope dans un laboratoire histologique. C’est l’étude des tissus prélevés qui confirmera la présence de cellules cancéreuses.

Publicité

Le bilan d’extension pour mesurer l’étendue du cancer de l’œsophage

Une fois le cancer confirmé, un scanner du thorax et de l’abdomen est réalisé pour savoir si les cellules cancéreuses ont envahi les ganglions situés à proximité ou d’autres parties du corps (métastases). Il est parfois complété par une tomographie par émissions de positons (TEP), un examen qui permet aux médecins de visualiser facilement sur un écran les cellules cancéreuses grâce à un produit de contraste administré au patient.

Comment traiter un cancer de l’œsophage ?

La chirurgie est indiquée dans la plupart des cas. Appelée œsophagectomie, elle consiste à retirer la tumeur et une partie de l’œsophage. L’opération peut être associée à une chimiothérapie ou à une radiothérapie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité