Les aliments cancérigènes

Publicité

Vous faites attention à votre santé, mais l'alimentation est un facteur essentiel pour être en forme. Avez-vous bien pensé à tout pour réussir vos menus santé ? S'ils sont consommés sans modération ou avec un mode de cuisson non approprié, de nombreux aliments peuvent se révéler cancérigènes. Attention, il faut donc adopter des comportements adaptés si vous voulez éviter ces effets néfastes. Ne paniquez pas, il ne sert à rien non plus de se priver et vous pourrez toujours profiter des plaisirs de la table !

Publicité

© Fotolia

La viande, un aliment cancérigène à haute dose

Si la viande et la charcuterie ne sont pas à proscrire à tout prix de votre alimentation, sachez cependant les consommer avec modération. La dose hebdomadaire recommandée de viande, sous toutes ses formes, est de 500 g pour une personne adulte. Au-delà, vous augmentez les probabilités de cancer colorectal. Si vous ne pouvez vous passer de viande, préférez des viandes blanches et maigres, et privilégiez plutôt des poissons gras, comme le thon ou le saumon.

Publicité
Attention aux aliments cancérigènes salés

Un adulte européen consomme 8 à 11 grammes de sel par jour, alors que la dose recommandée est seulement de 5 grammes ! On trouve, en effet, de plus en plus de sel dans notre alimentation, notamment en raison de notre grande consommation de produits manufacturés. Si vous privilégiez des produits frais, vos apports seront déjà plus adaptés. Mais méfiez-vous malgré tout, car le sel se retrouve dans des aliments où on ne l'attend pas, comme les viennoiseries ou les biscuits. Restez vigilant quand vous faites les courses et vérifiez la concentration de sodium dans les produits que vous achetez. En effet, le sel est un des responsables du cancer de l'estomac. Si vous êtes un grand consommateur de sel, diminuez la dose petit à petit, vous verrez que c'est un plaisir de retrouver le goût des aliments !

L'alcool, aliment cancérigène

Une idée répandue prétend que l'alcool, à petites doses, est bon pour la santé. Nombreux sont les remèdes de grand-mère qui recommandent son utilisation ! Cet effet bénéfique est, en réalité, à la fois vrai et faux. Certains alcools contiennent des éléments actifs qui peuvent avoir un effet positif sur la santé, mais encore faut-il comparer avec les risques induits par la présence de l'alcool éthylique, qui caractérise toutes nos boissons festives. Le vin, par exemple, contient des tanins qui peuvent avoir un rôle antioxydant. Selon les études, pour un homme adulte, deux verres de vin rouge par jour n'ont pas d'incidence sur la santé, mais à partir de trois verres, cela peut avoir des conséquences. Alors, à vous de bien peser le pour et le contre ! Les autres alcools et surtout les alcools forts, sont à consommer de façon occasionnelle. La consommation d'alcool augmente en effet significativement les risques de cancer de l’œsophage.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité