Cancer du foie : les 2 types de boissons qui augmentent le risque

Publicité

Fabrication de la bile, filtrage du sang, élimination des toxines... Le foie est un organe vital dont il faut prendre soin notamment en limitant certaines boissons qui peuvent favoriser le développement de maladie qui peuvent dégénérer en cancer. Voici les 2 principaux types de boissons à limiter.

Publicité

Environ 8 200 nouveaux cas de cancer du foie sont déclarés chaque année en France, selon l'Institut national du cancer. C'est un organe vital avec plusieurs rôles : filtrer le sang, stocker le glucose, nettoyer les toxines... Si son fonctionnement est altéré c'est tout le reste des organes qui est concerné. Voilà pourquoi pour en prendre soin : il est important de faire attention à ce que l'on mange mais aussi à ce que l'on boit. Deux types de boissons lui sont particulièrement néfastes : l’alcool et les boissons trop sucrées.

Sodas : un risque de cirrhose non alcoolique

Publicité
Le sucre pourquoi c'est dangereux ? La cirrhose n'est pas seulement causée par l'alcool. Depuis quelques années, une nouvelle forme appelée "maladie du soda" mais plus scientifiquement baptisée " stéatohépatite non alcoolique" touche de plus en plus de personnes et principalement celles en surpoids avec un risque d'évolution vers un cancer du foie.

La Nash c'est quoi ? Le Pr Patrick Marcellin, hépatologue et directeur de l'unité de recherche de l'Inserm sur les hépatites à l'hôpital Beaujon de Paris nous explique que "manger trop sucré, mais aussi trop gras font partie des principaux facteurs de développement de la maladie". A cause d'une accumulation de sucre dans le sang, le corps sécrète un important taux d'insuline pour rééquilibrer le taux. Sur du long terme, le foie s'épuise entrainant une stéathose qui peut aller jusqu'à la cirrhose dont la complication la plus grave est la forme de cancer du foie la plus répandue : le carcinome hépatocellulaire.

Les boissons à limiter : pour limiter les risques de stéathose hépatique le Centre hépato Biliaire Paul Brousse conseille de limiter au maximum son apport en sucre . Attention donc à ne pas abuser des sodas , cocktails (qui contiennent en plus de l'alcool), mais aussi aux jus de fruits . Ce n'est pas parce que les fruits ont une étiquette saine qu'il faut les manger à volonté. Alexandra Rétion, nutritionniste, nous expliquait qu’ au-delà de 3 fruits par jour, le taux de sucre dans le sang est en excès et se transforme en graisse stockée. Il faut donc faire attention à limiter sa consommation de jus de fruits et smoothies et équilibrer sa consommation de fruits dans la journée. Si on boit un jus de fruit, il ne faut plus manger que deux fruits dans la journée.

Cirrhose : dans 3 à 5% des cas, elle évolue en cancer du foie

L'alcool pourquoi c'est dangereux ? Ce n'est un secret pour personne, l’alcool est l’ennemi n°1 du foie. "L’alcool est un poison avéré du foie, et la destruction des tissus hépatiques qu’il provoque peut être à l’origine de cirrhose alcoolique, la cirrhose pouvant ensuite dégénérer en cancer du foie", explique La ligue contre le cancer sur son site.

La cirrhose c’est quoi ? Une maladie irréversible du foie déclenchée par une réaction inflammatoire qu provoque des fibroses dans l’organe. Lorsqu’il est totalement fibrosé on parle de cirrhose hépatique, le fonctionnement de l’organe est altéré et laisse les déchets s’accumuler dans l’organisme. Dans 3 à 5 % des cas cela peut évoluer en cancer du foie.

Les boissons à éviter : tout ce qui contient de l’alcool. "Il n'y a pas de seuil minimal en dessous duquel l'alcool n'est pas toxique. Mais il faut une consommation régulière et assez importante de l'équivalent de un à deux litres de vin rouge par jour pour avoir au bout de 20 ans un risque sur deux de déclarer une cirrhose du foie", avait expliqué le Dr Philippe Godeberge gastro-entérologue.

Vidéo. Cancer du foie : les symptômes

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité