Tuméfaction mammaire : la définition

La tuméfaction mammaire correspond à une augmentation ou à un gonflement du sein. S’il peut s’agir d’un symptôme tout à fait bénin, une tumeur mammaire peut également révéler la présence d’un cancer du sein.

Publicité
Publicité

5650841-inline-500x281.jpg© Istock

Les tuméfactions bénignes du sein

On parle de tuméfaction bénigne lorsque l’augmentation volumique ou le gonflement mammaire ne résulte pas d’une prolifération anormale de cellules. Il ne s’agit donc pas de cancer mais de mastopathie. Si ces tumeurs ne sont pas cancéreuses, elles peuvent toutefois afficher une taille importante et se développer plus ou moins rapidement. A ce titre, elles doivent faire l’objet d’une prise en charge médicale attentive. Parmi les principales tuméfactions susceptibles de toucher le sein, on retrouve le kyste, le lipome, l’adénofibrome ou encore le papillome. Certaines tuméfactions peuvent également se former à différents moments de la vie de la femme. C’est le cas, notamment, du gonflement de la glande axillaire accessoire lors d’une grossesse ou de l’allaitement.

Publicité

Les tumeurs du sein

Publicité

Les tuméfactions malignes du sein résultent de la multiplication de cellules cancéreuses au sein des tissus mammaires. Contrairement aux tuméfactions bénignes, les tumeurs malignes, elles, se caractérisent généralement par des contours mal délimités, avec des ramifications. Si le développement d’une masse anormale est l’une des manifestations cliniques les plus probantes, elle ne constitue pas le seul symptôme du cancer du sein. La formation de ganglions sous les aisselles, le changement de forme du sein, les troubles gastro-intestinaux ou encore l’essoufflement peuvent également constituer des signaux d’alerte. Le diagnostic du cancer du sein est alors établi après l’analyse anatomopathologique d’un prélèvement tissulaire.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité