Le traitement du carcinome intracanalaire du sein

Le traitement du carcinome intracanalaire du sein©iStock

Le carcinome intracanalaire (CIC) du sein représente près de 20 % des cancers du sein et touche majoritairement les femmes entre 40 et 50 ans. La particularité de cette pathologie réside dans le fait qu’elle n’est pas détectable à la palpation. D’où l’importance du dépistage…

Publicité

Carcinome intracanalaire du sein : le dépistage

La détection précoce du carcinome intracanalaire du sein repose principalement sur la réalisation régulière d’une mammographie, prise en charge dans le cadre du programme de dépistage organisé du cancer du sein. Ce dispositif s’adresse aux femmes entre 50 et 74 ans qui sont ainsi invitées à effectuer un examen radiologique des seins tous les deux ans. Il faut savoir que le cancer du sein constitue la pathologie cancéreuse la plus fréquemment diagnostiquée chez les femmes, devant le cancer colorectal et le cancer du poumon.

Publicité

Carcinome intracanalaire du sein : le traitement

La prise en charge du carcinome intracanalaire va dépendre de différents facteurs : âge et état de santé de la patiente, stade d’évolution de la tumeur, localisation… Le chirurgien dispose de deux options principales. Lorsque cela est envisageable, il va pratiquer une tumorectomie, c’est-à-dire qu’il va se limiter à retirer uniquement la tumeur. Il s’agit d’une chirurgie mammaire conservatrice qui permet de préserver le sein, mais elle devra être suivie par un programme de radiothérapie afin d’éliminer la totalité des cellules cancéreuses. Lorsque le cancer est trop évolué, le praticien va privilégier une ablation totale du sein appelée mastectomie. Il pourra également enlever le ganglion sentinelle situé à proximité de la glande mammaire afin de limiter les risques de récidives.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité