Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies

Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies©iStock

En France, le cancer du sein est la forme de cancer la plus fréquente chez les femmes. Pour dépister des lésions cancéreuses ou précancéreuses, la mammographie est un examen indispensable, en particulier après 50 ans. Quelle est la fréquence recommandée pour cet examen ?

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que le cancer du sein ?

Le cancer est une pathologie liée à une prolifération anormale et importante de cellules néoplasiques, on parle alors de tumeur maligne.
Dans la plupart des cas, les tumeurs du sein apparaissent au niveau du tissu glandulaire sous la forme d'un adénocarcinome.

Publicité

Pourquoi existe-t-il un dépistage du cancer organisé ?

Aux États-Unis et en Europe, le cancer du sein est le premier cancer chez les femmes, qu'il touche le plus souvent après 50 ans. Il est aussi le plus meurtrier et atteint par ailleurs près d'une femme sur dix.
Par conséquent, il existe en France un dépistage du cancer du sein organisé afin de détecter d'éventuelles lésions cancéreuses. Plus tôt le cancer est dépisté, plus grandes sont les chances de rémission.

Quelle prévention contre le cancer du sein ?

L'examen clinique et la mammographie sont des outils de prévention contre les tumeurs du sein. Ces examens fortement recommandés (par courrier) chez les femmes de 50 à 74 ans permettent en effet de déceler des anomalies.
De manière générale, il est conseillé de se rendre chez un radiologue tous les deux ans pour effectuer une mammographie. Toutefois il est important de suivre aussi les indications de son médecin traitant si elles diffèrent, notamment en cas d'antécédent de cancer du sein dans la famille.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité