Cancer du sein : qu'est-ce qu'un ganglion sentinelle ?

Un ganglion douloureux sous l'aisselle peut être le signe d'un cancer du sein. Ainsi, dans le cadre du cancer du sein, la présence d'un ganglion axillaire témoigne d'une atteinte du système lymphatique par la tumeur. On parle d'une atteinte des ganglions sentinelles.

Publicité
Publicité

6187234-inline-500x333.jpg© Istock

Qu'est-ce qu'un ganglion sentinelle dans le cancer du sein ?

Les ganglions sentinelles sont les premiers ganglions qui peuvent être envahis par une tumeur. Dans le cancer du sein, ces ganglions se situent sous les aisselles, dans le creux axillaire. Au cours du développement d'une tumeur, des cellules tumorales peuvent passer dans la circulation lymphatique et se développer dans un ganglion. Il s'agit en quelque sorte de métastases ganglionnaires. Lors d'une découverte du cancer du sein, ces ganglions sont systématiquement analysés et enlevés en cas d'envahissement.

Présence de ganglions sentinelles et curage axillaire

Une fois le ou les ganglions sentinelles repérés, ceux-ci sont enlevés et analysés directement pendant l'intervention (examen extemporané). Si le ganglion est négatif, le chirurgien n'enlève pas d'autre ganglion. Le ganglion sera analysé plus profondément en laboratoire afin de confirmer l'absence de cellules cancéreuses. En revanche, si l'examen extemporané révèle la présence de cellules cancéreuses dans le ganglion, le praticien procède à un curage axillaire. Il enlève donc tous les ganglions de la région axillaire. En cas de curage axillaire, il est important de préserver le bras qui a subi l'intervention (pas de port de charge lourde, pas de prise de sang ni de prise de tension, éviter les sauna et bain chaud...) afin d'éviter ce que l'on appelle le lymphœdème (gros bras).

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité