Cancer du sein : le prix d'une mammographie

Publicité
La mammographie est un examen d’imagerie indispensable pour dépister un cancer du sein ou pour confirmer un diagnostic. Voici quel est le prix d’une mammographie et les conditions de prise en charge.
Publicité

5135558-inline-500x333.jpg© Istock

Mammographie : pour une recherche précoce du cancer du sein

En France, le cancer du sein touche près de 12,5 % des femmes, tous âges confondus. La plupart des patientes à être concernées par cette maladie se situent dans la tranche des 50-74 ans. Or, lorsque ce cancer est détecté de façon précoce, la guérison est possible chez 9 femmes sur 10. L’examen d’imagerie spécifique pour ce type d’investigation est la mammographie. Cet examen de radiologie ne dure généralement qu’une quinzaine de minutes. Les résultats de la mammographie sont communiqués à la patiente et au médecin prescripteur le jour même. Elle peut être complétée par des examens complémentaires en cas de suspicion ou d’anomalie avérée.

Publicité
Prix d’une mammographie et prise en charge

Le prix d’une mammographie unilatérale est de 41,58 €, tandis que celui d’une mammographie bilatérale est de 66,42 € (tarifs relevés en 2017). Des dépassements d’honoraires sont parfois pratiqués par les spécialistes. La mammographie est prise en charge à 100 % pour les femmes souffrant d’une affection de longue durée (ALD). D’autre part, dans le cadre du programme national de dépistage du cancer du sein, la mammographie bilatérale est totalement gratuite pour les femmes dès 50 ans. Ce dépistage peut être effectué tous les deux ans. Dans les autres cas, la mammographie est remboursée par l’Assurance maladie :

- à 70 % sur la base du tarif conventionné dès lors que l’assurée a respecté le parcours de soins coordonnés : la mammographie doit avoir été prescrite par le médecin traitant ;

- à 30 % en dehors du parcours de soins coordonnés.

Les organismes de mutuelle peuvent prendre en charge tout ou partie du ticket modérateur, c’est-à-dire la part restant à la charge de la patiente, parfois même une partie des dépassements d’honoraires. Le niveau de remboursement dépend du contrat choisi par l’assurée.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité