Stades du cancer du poumon : la classification TNM

Stades du cancer du poumon : la classification TNM©iStock

Le cancer du poumon peut être de gravité variable en fonction de sa sévérité et de son stade. Il est très important de pouvoir déterminer ces éléments, car le pronostic du cancer du poumon en dépend en grande partie. Alors, comment établit-on le stade du cancer du poumon ? Et qu'est-ce que la classification TNM ?

Publicité
Publicité

Stades du cancer du poumon

On détermine la sévérité et le stade d'évolution de la plupart des cancers en se basant sur leurs caractéristiques. Dans le cas précis du cancer du poumon, il est dit de stade I si la tumeur ne dépasse pas 3 cm de diamètre, de stade II si la tumeur a gagné les ganglions lymphatiques, de stade III si des métastases sont présentes au niveau des ganglions lymphatiques, et de stade IV si la tumeur a gagné d'autres organes (foie, os, etc.).

Classification TNM du cancer du poumon

Publicité

On peut ensuite se servir de la classification TNM qui évalue la tumeur, les ganglions lymphatiques ("nodes" en anglais) et la présence ou non de métastases pour préciser les choses. Par exemple, on indiquera T1 si la tumeur reste cantonnée au poumon, T2 si elle fait entre 3 et 7 cm et si elle a atteint la plèvre. On note N1 en cas de métastases ganglionnaires, N2 si les ganglions lymphatiques du médiastin du même côté sont touchés. Ce sera N3 si ce sont ceux du côté opposé qui sont concernés. Enfin, M0 signale l'absence de métastases, mais M1b la présence de métastases distantes par exemple.

Pronostic du cancer du poumon en fonction du stade

Le pronostic du cancer du poumon (et de la quasi-totalité des cancers d'ailleurs) est intimement lié au stade du cancer. Ainsi, les cancers du poumon de stade I seront de bien meilleur pronostic que ceux de stade III ou IV puisqu'ils seront beaucoup plus faciles à traiter.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité