Cancer primitif du poumon : un risque de métastase dans le foie

Cancer et métastase sont des termes redoutés et souvent associés. On parle de métastase ou de cancer secondaire lorsque les cellules cancéreuses d’une tumeur maligne migrent à travers le sang vers d’autres organes ou d’autres structures de l’organisme comme les os ou les ganglions. Chez les personnes qui développent un cancer du poumon primitif, le risque de métastase existe et le foie est un des organes les plus menacés.

Publicité
Publicité

Symptômes du cancer du poumon primitif

Le cancer du poumon concerne surtout les fumeurs de plus de 50 ans. Il se manifeste par une toux, des difficultés à respirer, une respiration sifflante, des douleurs thoraciques et des crachats contenant du sang. Une fatigue générale s’installe, le patient perd son appétit et maigrit de façon inexpliquée.

Le foie, un organe exposé aux métastases

Le cancer du poumon est très agressif. Si la tumeur n’est pas prise en charge, des complications peuvent survenir, notamment des métastases. Trois parties du corps sont particulièrement menacées : le foie, les os et le cerveau. Outre le cancer du poumon, d’autres cancers peuvent entraîner des métastases hépatiques : cancer du sein, du pancréas, de l’estomac, de la peau, du côlon…

Traitement du cancer du poumon et des métastases hépatiques

Publicité

Le traitement du cancer du poumon dépend de la nature et de l’emplacement de la tumeur, de l’âge et de l’état de santé du patient. La chimiothérapie et la radiothérapie sont généralement préférées en cas de cancer à petites cellules, la chirurgie en cas de cancer non à petites cellules. Quant aux métastases hépatiques, elles sont le plus souvent traitées par chimiothérapie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité