Cancer et métastase : la différence entre cancer primitif et secondaire du poumon

Cancer et métastase : la différence entre cancer primitif et secondaire du poumon©iStock

Le cancer du poumon représente la première cause de décès par cancer en France. Cette pathologie est d'autant plus agressive qu'elle se propage relativement facilement à d'autres organes. En outre, les poumons constituent également une localisation métastatique fréquente pour de nombreux autres cancers.

Publicité
Publicité

Le cancer primitif du poumon

Une tumeur pulmonaire est qualifiée de "primitive" lorsqu'elle se développe initialement au sein des cellules du poumon. La plupart de ces cancers affectent les cellules bronchiques et se répartissent dans deux grandes catégories : les cancers bronchiques non à petites cellules (75 % à 80 %) et les cancers bronchiques à petites cellules (20 % à 25 %). Il faut savoir que le tabac représente le premier facteur de risque du cancer du poumon et que sa proportion augmente de plus en plus chez les femmes. Si le pronostic vital des personnes atteintes peut fluctuer en fonction de nombreux paramètres, il reste pour autant assez pessimiste.

Publicité

Le cancer secondaire du poumon

Les poumons représentent des organes souvent concernés par la dissémination de cellules cancéreuses issues d'un autre cancer. On parlera donc de cancer secondaire en présence de métastases pulmonaires. Ce potentiel métastatique s'explique par le caractère central des poumons. D'ailleurs, la propagation des cellules malignes peut potentiellement se produire par la circulation sanguine ou par la voie lymphatique. La proximité organique est également un facteur de diffusion important. Il n'est pas rare, par exemple, qu'un cancer de l'estomac se métastase au poumon. Dans ces cas-là, le pronostic vital est encore plus mauvais.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité