Tumeur neuroendocrine : la définition

Publicité
Les tumeurs neuroendocrines sont des cancers relativement rares, on découvre en moyenne trois nouveaux cas par an pour 100 000 personnes. Elles ont la particularité de sécréter des hormones et touchent majoritairement les individus entre 40 et 60 ans. Il s'agit souvent de tumeurs bénignes et leurs localisations sont diverses.
Publicité

5135514-inline-500x281.jpg© Istock

Tumeur neuroendocrine : la définition

Ce genre de tumeur peut apparaître n'importe où dans le corps, les localisations les plus fréquentes sont la thyroïde, les glandes surrénales, les ovaires, les testicules, mais aussi les poumons, l'estomac et l'intestin grêle. Les tumeurs neuroendocrines produisent des hormones en excès, il peut s'agir d'une hyperproduction de sérotonine, d'insuline, de glucagon... Les symptômes sont longtemps silencieux et dépendent de la localisation de la tumeur, le diagnostic est donc souvent fortuit.

Publicité
Traitements des tumeurs neuroendocrines

Le premier traitement sera chirurgical, afin d'enlever la tumeur. Dans un deuxième temps, une hormonothérapie est mise en place afin de contrôler la production d'hormones. Puis dans le même temps, une immunothérapie permet de soulager les symptômes. Le pronostic vital des tumeurs neuroendocrines est plutôt favorable. En revanche, si elles ne sont pas enlevées, ces tumeurs risquent de devenir malignes, on parle alors de carcinome neuroendocrinien. Il est possible que le carcinome se métastase au niveau des ganglions lymphatiques, du foie et des poumons.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité