Reins : le cancer des glandes surrénales

Publicité
Le cancer des glandes surrénales est un cancer relativement rare. Mais comment le détecter ? Quels sont ses symptômes ?  Est-ce qu’une douleur au rein droit peut, par exemple, être révélatrice d’un cancer surrénalien ?
Publicité

5135554-inline-500x333.jpg© Istock

Symptômes d’un cancer des glandes surrénales

Les glandes surrénales étant des glandes endocrines, les symptômes qui traduisent un cancer surrénalien sont essentiellement d’ordre hormonal. Généralement, la tumeur entraîne une sécrétion anormalement élevée d’une hormone, que ce soit le cortisol, l’aldostérone, l’adrénaline, la noradrénaline ou encore des androgènes ou des œstrogènes. Les symptômes sont donc liés à l’hormone présente en excès. Par exemple, en cas de surproduction de cortisol, on retrouvera une prise de poids, de l’acné, l’apparition de poils, une fonte musculaire, etc. Si c’est l’aldostérone qui est présente en excès, on observera des troubles de la vue, une faiblesse musculaire, et des troubles rénaux.

Publicité
Douleurs et cancer des glandes surrénales

Il arrive toutefois que les cancers surrénaliens entraînent des symptômes non hormonaux. Dans ce cas, la tumeur, lorsqu’elle aura atteint une taille importante, va donner une sensation de masse dans l’abdomen mais également des douleurs abdominales et/ou dorsales (au niveau des reins). Ces douleurs siégeront à gauche ou à droite en fonction de l’organe touché. Ainsi, bien que ce symptôme ne suffise pas à lui seul, il peut orienter vers un cancer surrénalien, notamment si la douleur ne cède pas et si elle s’accompagne de signes plus généraux (fatigue importante, manque d’appétit, etc.).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité