Cancer du sang : différence entre leucémie myéloïde ou lymphoïde

Cancer du sang : différence entre leucémie myéloïde ou lymphoïde©iStock

La leucémie, ou cancer du sang, se développe à partir des cellules souches du sang. Il existe plusieurs formes, notamment la leucémie myéloïde et la leucémie lymphoïde. La différence entre ces deux cancers du sang réside dans le type de cellule souche touchée.

Publicité
Publicité

Les leucémies myéloïdes, plus dangereuses que les leucémies lymphoïdes

Les cellules souches sont les cellules mères qui donnent naissance aux autres cellules de l’organisme. On distingue deux grandes familles de cellules : les cellules myéloïdes et les cellules lymphoïdes. Les cellules myéloïdes permettent de fabriquer certains globules blancs, comme les monocytes et les granulocytes. Les cellules lymphoïdes sont, quant à elles, à l’origine des lymphocytes, les globules blancs qui interviennent dans la défense immunitaire. Selon les cellules affectées par le cancer, on parle de leucémie myéloïde ou lymphoïde. Les leucémies myéloïdes sont plus difficiles à prendre en charge car les traitements proposés sont en général moins efficaces.

Symptômes du cancer du sang

Le cancer du sang se manifeste par une multitude de symptômes, tels qu’une grande fatigue, un teint pâle, une anémie, des saignements, un manque d’appétit, une perte de poids inexpliquée, de la fièvre, des douleurs osseuses et articulaires, ainsi que des infections répétées dues à un système immunitaire défaillant. Il existe plusieurs autres signes cliniques qui varient selon les patients (douleurs musculaires, maux de tête, tachycardie, palpitations, nausées, douleurs abdominales, troubles de la vision…).

Traitement de la leucémie

Publicité

Le traitement à mettre en place dépend du type de leucémie, de l’âge et de l’état de santé du patient. En général, les médecins optent pour une chimiothérapie. Toutefois, une radiothérapie est parfois proposée pour éviter les lésions au niveau du système nerveux central. Dans les cas les plus graves, une greffe de moelle osseuse s’impose.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité