La greffe de visage pour réparer un cancer de la peau

La greffe de visage pour réparer un cancer de la peau©iStock

Les personnes qui souffrent d'un cancer de la peau du visage sont affectées à la fois par la maladie et par le préjudice esthétique dont elles risquent d'être victimes. La greffe de visage est donc une nécessité pour certains patients. Mais comment se déroule cette opération et en quoi consiste-t-elle ?

Publicité

Pourquoi procéder à une greffe de visage ?

En cas de cancer de la peau du visage, les interventions chirurgicales risquent, en retirant la tumeur (ce qui est indispensable pour espérer une guérison définitive), d'abimer les tissus sains et d'entraîner d'importantes lésions de la peau, des muscles et parfois même des os du visage (on parle de perte de substance). Il est donc parfois essentiel pour les patients de pouvoir procéder à une chirurgie reconstructrice capable de réparer toutes ces déformations. Pour les chirurgiens, il s'agira non seulement de restaurer la plastique du visage, mais aussi de rendre possibles toutes les actions de la vie courante : mâcher, sourire, etc.

Publicité

Techniques de greffe de visage utilisées

La chirurgie réparatrice du visage est complexe, notamment lorsque les tumeurs cancéreuses qui ont été opérées se situent autour des paupières, des lèvres ou des narines. Les techniques utilisées sont soit des greffes de peau (qui est prélevée derrière l'oreille par exemple), soit des lambeaux locaux, c'est-à-dire des fragments de peau situés à proximité de la zone de perte de substance. Sous anesthésie locale, la greffe est disposée de la façon la plus esthétique possible sur la zone lésée et est fixée avec des points de suture (intervention de moins d'une heure). Un pansement compressif la maintient en place. En 5 jours, la greffe prend. Dans le meilleur des cas, les cicatrices peuvent être invisibles si elles se confondent avec les petites rides du visage.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité