Dépistage du cancer colorectal : êtes-vous concerné ?

On parle beaucoup du dépistage du cancer colorectal, 3e cancer le plus fréquent en France après ceux de la prostate et du sein... Mais y avez-vous droit et devez-vous en parler à votre médecin s'il ne le fait pas ? Médisite fait le point avec le Pr Pierre Michel, du service hépato-gastro-entérologie du CHU de Rouen.

Publicité

Quel dépistage pour qui ?

"Il y existe deux types de dépistages qui s'adressent à des groupes de population différents", explique le Pr Pierre Michel, gastro-entérologue.

Publicité

- "Premier cas de figure, vous présentez des facteurs de risque : votre père, votre mère, l'un de vos frères et sœurs ou l'un de vos enfants a déclenché un cancer du côlon ou du rectum (risque multiplié par un facteur de 1 à 4 en fonction de l'âge de survenue du cancer), vous avez vous-même eu un premier cancer du côlon ou des polypes, ou vous vivez avec une maladie inflammatoire chronique du tube digestif, ou encore vous êtes issu(e) d'une famille où, à chaque génération, on a observé un ou plusieurs de cas de cancer du côlon.

Si vous êtes dans l'un de ces cas, vous devez passer d'emblée une coloscopie. Si l'un de vos très proches a été touché par un cancer, la première coloscopie aura lieu 5 ou 10 ans avant l'âge d'apparition de la maladie chez votre proche. Par exemple, si votre père a eu un cancer à 60 ans, votre première coloscopie devra être programmée l'année de vos 50 ans, puis tous les 5 ans si aucune anomalie notable n'est détectée lors de l'examen.

Si l'on soupçonne une forme familiale de cancer (toutes les générations touchées), la première coloscopie pourra se dérouler dès l'âge de 20 ans puis tous les 2 ans.

- Deuxième cas de figure : vous ne présentez pas de facteurs de risque particulier. A partir de 50 ans et jusqu'à
votre 75ème anniversaire, que vous soyez une femme ou un homme, on vous proposera un test de dépistage gratuit." Et si votre médecin généraliste ne vous en parle pas, n'hésitez pas ! Vous avez le droit de lui rappeler que votre êtes concerné(e). C'est d'ailleurs l'objectif de la campagne d'information à l'occasion du mois de mobilisation général : Mars Bleu.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité