Cancer du côlon : le stade terminal

S'il est dépisté suffisamment tôt, le cancer du côlon peut être guéri. Toutefois, le dépistage est parfois trop tardif, et la phase terminale est proche, ce qui limite les chances de survie à plusieurs mois.

Publicité
Publicité

© Istock

Quels sont les symptômes du cancer du côlon en phase terminale ?

Publicité

En phase terminale de cancer du côlon, l'état général est très altéré. Des douleurs diffuses apparaissent. La fatigue est très grande. D'importants troubles digestifs sont présents, tels que des nausées et de la constipation. Des difficultés respiratoires apparaissent, ainsi que des troubles de la conscience, avec une confusion mentale possible. L'alimentation et l'hydratation sont souvent difficiles, ce qui aggrave l'état du patient et diminue ses chances de survie. Des campagnes de dépistage précoce du cancer du côlon sont organisées.

Que proposer face à un cancer du côlon en phase terminale ?

En phase terminale du cancer du côlon, on propose, la plupart du temps, d'interrompre la chimiothérapie qui apporterait plus d'effets secondaires que d'effets bénéfiques sur le cancer. La radiothérapie peut être poursuivie pour soulager certaines douleurs. Les médecins prescrivent des traitements symptomatiques pour lutter contre la douleur et les nausées, des médicaments anxiolytiques, et une oxygénothérapie pour faciliter la respiration. C'est ce que l'on appelle des soins palliatifs. Les chances de survie sont faibles à ce stade, et l'objectif est d'obtenir le meilleur confort possible pour les dernières semaines de vie.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité