Cancer : les métastases pulmonaires

Certains cancers ont tendance à fortement métastaser, c’est-à-dire à disséminer des cellules cancéreuses et à continuer à se développer dans d’autres organes. Les poumons sont très souvent le siège de métastases. Voyons dans quels cas de cancers les métastases pulmonaires sont les plus fréquentes. 

Publicité
Publicité

© Fotolia

Cancer : les métastases pulmonaires et les cancers primitifs du poumon

Les cancers primitifs du poumon sont des cancers qui apparaissent directement dans les poumons sans qu’aucun autre cancer ne soit présent dans le corps. Il faut les distinguer des cancers du poumon dits « secondaires », c’est-à-dire ceux qui proviennent de cellules cancéreuses issues d’un autre cancer. Ces cellules vont migrer par voie sanguine ou lymphatique (en passant dans la lymphe) pour, par la suite, se développer dans les poumons.

Publicité
Cancers favorisant les métastases pulmonaires

Les métastases pulmonaires sont fréquentes en cas de cancer des organes génitaux tels que les cancers du sein, des ovaires, du col de l’utérus, de la prostate ou des testicules. Elles sont également courantes en cas de cancers urinaires comme le cancer du rein ou de la vessie. Les cancers digestifs (cancers colorectal, de l’estomac ou du pancréas par exemple) entraînent eux aussi des métastases pulmonaires lorsqu’ils ont atteint un stade avancé. Parmi les autres cancers primitifs susceptibles de provoquer l’apparition de métastases pulmonaires, citons le cancer de la thyroïde, les ostéosarcomes (cancers des os), les mélanomes (cancers de la peau) et certaines leucémies (cancers du sang).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité