Cancer du côlon : les signes précoces

Cancer du côlon : les signes précoces©iStock
Publicité

Le côlon est un organe qui appartient au système digestif humain. Il intervient dans le phénomène de la digestion, en provoquant l'assimilation de certaines substances qui n'ont pas été absorbées par l'intestin grêle tel que la vitamine K, les fibres alimentaires ou l'eau résiduelle. C'est au niveau du côlon que se forment les matières fécales. Le cancer du côlon est une des affections qui touche cette partie de l'organisme. Quels sont les signes annonciateurs du cancer du côlon ?

Publicité

Signes de cancer du côlon

43 000 cas de cancer du côlon ont été recensés, en France, en 2015. Des symptômes annonciateurs existent, mais il peut s'écouler un temps assez long (environ 10 ans) entre les premiers symptômes et le diagnostic de cancer. Ce temps de latence correspond au temps de développement de la tumeur. Voici certains symptômes du cancer du côlon :
- douleurs abdominales ;
- saignements dans les selles ;
- constipation ou diarrhée ;
- perte d'appétit ;
- présence d'une masse au niveau de l'abdomen ou du rectum ;
- anémie ;
- perte de poids ;
- troubles digestifs : nausées, vomissements, ballonnements, gaz importants ;
- occlusion intestinale.

Prévenir le cancer du côlon

Le dépistage est un moyen efficace de lutte contre le cancer du côlon. Préconisé à partir de 50 ans, il consiste en un examen médical, à la réalisation d'un examen immunologique (recherche de présence de sang au niveau des selles). Chez les personnes à risques (dont un membre de la famille a été atteint par le cancer du côlon), le médecin peut prescrire un dépistage précoce du cancer du côlon.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité