Cancer de la vessie chez l'homme : le dépistage

Le cancer de la vessie est plus fréquent chez l'homme que chez la femme. Il évolue sans symptôme évident dans les premiers stades de la maladie. Le dépistage précoce permettra de traiter la maladie rapidement afin de limiter son développement.

Publicité
Publicité

Les symptômes du cancer de la vessie chez l'homme

Dans les premiers stades de la maladie, il est courant qu'aucun symptôme ne soit observé. Les symptômes vont apparaître lorsque la tumeur grossit. Le premier symptôme est une hématurie (présence de sang dans les urines) plus ou moins importante. D'autres symptômes doivent alerter et amener à consulter un médecin :
- des mictions fréquentes (envie d'uriner plusieurs fois dans la journée, plus fréquemment que d'habitude) ;
- des mictions urgentes (envie d'uriner de façon urgente) ;
- des difficultés ou l'impossibilité à uriner ;
- des sensations de brûlure ou des douleurs à la miction.

À un stade plus avancé, lorsque le cancer s'est propagé et que des métastases se sont formées, on peut observer les symptômes suivants :
- une perte d'appétit ;
- un amaigrissement important ;
- une pâleur ;
- une anémie ;
- une fatigue importante ;
- une fièvre persistante ;
- des problèmes intestinaux (constipation, diarrhées) ;
- des douleurs au niveau du bassin et des flancs ;
- des douleurs dans les os ;
- des douleurs au rectum et à l'anus ;
- un gonflement du scrotum ;
- un gonflement des ganglions lymphatiques.

Le dépistage

Publicité

Lorsqu'un patient présente un ou plusieurs de ces symptômes, un dépistage va aider à confirmer le diagnostic. Le médecin va effectuer une série d'analyses urinaires (ECBU) et sanguines. Si la suspicion de cancer de la vessie est importante, une biopsie (prélèvement de tissus) pourra être pratiquée. Des examens complémentaires comme un scanner ou une IRM seront nécessaires afin de localiser la tumeur. Une échographie, une cystographie ou une fibroscopie des voies urinaires pourront également être pratiquées. Ces examens pourront aider à confirmer la taille d'une tumeur et la présence de métastases. Le résultat de l'examen anatomopathologique permettra de confirmer le diagnostic du cancer de la vessie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité