Cancer de la gorge : Quels sont les signes des papillomavirus ?

Publicité

Un certain nombre de cancers de la gorge peuvent être liés au papillomavirus, un virus sexuellement transmissible. En effet, les pratiques sexuelles bucco-génitales (fellation et cunnilingus) favorisent ce type d’infections. Mais en cas de cancer de la gorge quels sont les signes des papillomavirus ? Quels sont les symptômes ? C’est ce que nous allons voir.

Publicité

© Fotolia

Papillomavirus : un des principaux facteurs de risque de cancer de la gorge

Le papillomavirus (HPV pour Human Papilloma Virus) constitue un des trois principaux facteurs de risque de cancer de la gorge avec le tabac et l’alcool. Si ce cancer touchait essentiellement les personnes fumeuses ou consommant beaucoup d’alcool, il concerne de plus en plus de jeunes gens qui pratiquent le sexe oral. En effet, le papillomavirus humain était jusque-là responsable de cancers gynécologiques mais les changements dans les pratiques sexuelles se traduisent par une augmentation des cancers de la gorge dont il est à l’origine. Ainsi, chez les femmes, la moitié des cancers de l’amygdale sont positifs au HPV.

Publicité
Signes des papillomavirus

Les papillomavirus (il en existe plus de 200 types différents) peuvent entraîner toutes sortes de symptômes soit bénins soit malins. Parmi les lésions sans gravité que certains entraînent, on peut citer les verrues plantaires par exemple. Mais d’autres peuvent être responsables de cancers, que ce soit du col de l’utérus (systématiquement) ou parfois de la gorge. Un des principaux problèmes réside dans le fait que l’infection au HPV n’entraîne pas immédiatement des symptômes. Le cancer peut ainsi survenir plusieurs dizaines d’années après la primo-infection. Ainsi, aucun symptôme ne permet de dire si on est porteur du HPV. Cela n’est de toute façon pas très significatif puisque dans les trois quarts des cas, le virus est éliminé.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité