Yoga ou tai-chi : les différences

Yoga, qi gong et tai-chi-chuan sont des méthodes douces permettant de conserver souplesse et équilibre, mais aussi de rester en forme. Elles ne doivent pas être confondues, car chacune d’entre elles possède ses propres spécificités.

Publicité
Publicité

© Istock

Yoga : favoriser la concentration

Le yoga associe travail respiratoire et postures. Il implique une grande concentration qui nécessite l’apprentissage de la maîtrise de l’esprit. Bien maîtriser son souffle permet de libérer son esprit. Ainsi, le yoga est indispensable pour retrouver l’apaisement, mais aussi améliorer la souplesse, entretenir sa musculature. La pratique du yoga apporte de nombreux bienfaits, à savoir :
- évacuer le stress et y être plus résistant,
- améliorer la concentration,
- retrouver un sommeil de qualité,
- apporter plus de confort aux personnes qui souffrent du syndrome du côlon irritable,
- diminuer les douleurs d’origine diverses.
Le yoga peut être pratiqué par tout type de public, y compris par les futures mamans, les enfants et les séniors.

Publicité
Qi gong : retrouver son dynamisme

Le Qi gong permet de retrouver l’énergie perdue en débloquant les méridiens par des mouvements précis, lents et gracieux. Les avantages du Qi gong sont nombreux, car cette discipline permet de :
- débloquer les tensions,
- dérouiller les articulations,
- retrouver une bonne maîtrise de soi,
- lutter contre la perte de mémoire,
- retarder le vieillissement,
- retrouver un corps souple,
- favoriser la digestion.
Il est reconnu que le Qi gong permet également d’améliorer la qualité auditive et l’acuité visuelle, mais aussi d’être moins angoissé. Accessible à tous les publics, le Qi gong ne présente aucune contre-indication.

Tai-chi-chuan : canaliser l’énergie

Le Tai-chi-chuan est une discipline qui associe contrôle de la respiration et gestes lents. Une séance de Tai-chi-chuan ressemble à s’y méprendre à de la chorégraphie. Son principe repose sur l’enchaînement de mouvements déliés effectués autour du centre de gravité. Le Tai-chi-chuan exige une grande concentration et une bonne maîtrise de son corps. Il apporte de réels bienfaits sur le corps et l’esprit, à savoir :
- aide à canaliser son énergie,
- améliore la souplesse,
- permet d’avoir plus d’équilibre,
- retarde les méfaits du vieillissement,
- augmente l’assurance personnelle.
Avant de s’inscrire à un cours de Tai-chi-chuan, il est indispensable de demander un certificat médical à son médecin. Certains problèmes de santé peuvent interdire sa pratique.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité