Lifting du visage : à partir de quel âge ?

Publicité

Le lifting du visage est une opération aujourd’hui couramment pratiquée par les chirurgiens esthétiques pour rajeunir le visage. À partir de quel âge est-il conseillé de recourir au lifting ? Mini-lifting partiel, ou lifting complet ? On vous dit tout sur les différents liftings du visage.

Publicité

À quel âge s’envisage le lifting du visage ?

C’est vers l’âge de 40 ans que les signes du vieillissement du visage deviennent visibles. L’ovale du visage s’allonge, les joues se creusent et les bajoues apparaissent, le cou se relâche. La ride du lion marque le front, les pattes-d’oie s’impriment sur les tempes tandis que les paupières s’affaissent, les plis nasogéniens et d’amertume deviennent plus profonds autour des lèvres. Le lifting peut s’envisager dès l’âge de 40 ans. Il est recommandé de faire un premier lifting avant 60 ans. La plupart des patients qui recourent au lifting du visage ont entre 45 et 65 ans.

Publicité
Les différents liftings du visage

Le lifting est une intervention chirurgicale qui vise à retendre les tissus, peau et muscle à la fois pour ne pas obtenir un résultat figé. Le plus pratiqué est le lifting cervico-facial, pour retendre le cou et redessiner l’ovale, à la cinquantaine. Mais la tendance est de commencer par des mini-liftings ciblés, à partir de 45 ans : lifting temporal pour lisser les rides autour des yeux, remonter la queue de sourcil et la paupière supérieure, lifting médiofacial pour corriger les bajoues, les cernes et les plis nasogéniens, lifting frontal. On peut aussi associer plusieurs liftings.

Quels résultats après un lifting du visage ?

Plus le lifting est pratiqué jeune, plus il donne des résultats spectaculaires : à 50 ans, on en paraît 10 de moins. Le visage est plus tonique, lisse et au volume redessiné, avec une meilleure mine. La "durée de vie" d’un lifting est d’à peu près 10 ans.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité