Chutes de cheveux chez la femme : les causes

Publicité

Les hommes ne sont pas les seuls à subir des chutes de cheveux. Les femmes peuvent aussi perdre leurs cheveux, de façon plus ou moins chronique. Les causes de la chute de cheveux, ou alopécie, sont assez nombreuses, d’origine alimentaire, psychique ou hormonale.

Publicité

chute de cheveux© Fotolia

Les changements hormonaux et la chute de cheveux

La fin de grossesse est une cause fréquente de la chute de cheveux. Durant la grossesse, les femmes ont une production accrue d’œstrogènes, ce qui fortifie leurs cheveux. Mais dès qu’elles ont accouché, le taux d’œstrogènes chute brutalement, ce qui fait tomber les cheveux. Cette chute de cheveux est temporaire. La chute des cheveux au moment de la ménopause est également due à cette baisse d’œstrogènes.

Publicité
La chute de cheveux et l’alimentation

La chute des cheveux peut être liée à une carence alimentaire, c’est-à-dire à un manque d’apport alimentaire concernant une ou plusieurs vitamines, minéraux… Pour éviter une chute de cheveux d’origine alimentaire, il suffit d’intégrer à son alimentation du zinc, du magnésium, du calcium et de la vitamine K. On trouve ces éléments nutritionnels notamment dans les produits laitiers, le foie, la banane, les choux. Une alimentation variée et équilibrée est en soi un excellent soin capillaire.

Un bon psychisme pour lutter contre la chute de cheveux

Le stress et la fatigue sont des facteurs qui peuvent entraîner une chute de cheveux. Mener une vie saine permet d’entretenir la beauté de ses cheveux. Les chocs émotionnels peuvent causer une perte brutale et massive des cheveux. Pour faciliter la repousse des cheveux, des massages avec des huiles essentielles sont une bonne piste. Et évidemment faire le plein d’ondes positives pour retrouver un équilibre psychologique.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité