Chute de cheveux : le traitement de la calvitie

Publicité

La chute de cheveux touche davantage les hommes que les femmes. Cependant, elle est sans doute encore plus traumatisante pour le "beau sexe" que pour la gent masculine… Quels sont les symptômes d’une calvitie naissante et quels traitements existent aujourd’hui pour y remédier ?

Publicité

© Fotolia

Chute de cheveux : quels sont les symptômes de la calvitie chez les hommes et les femmes ?

Il est tout à fait normal de perdre ses cheveux. Parce que comme la peau, ils jouent un rôle protecteur pour notre corps, ils sont en perpétuelle régénération. Selon les individus, il est ainsi possible de perdre de quelques dizaines à une centaine de cheveux par jour, sans que cela soit inquiétant. Néanmoins, si vous constatez une chute de cheveux trop abondante, c'est-à-dire au-delà de cent cheveux par jour, ou si cette chute provoque une modification du volume ou de l’implantation de la chevelure, il convient de consulter un dermatologue. Ce sont, en effet, les symptômes d’un début de calvitie – aussi nommée "alopécie" par les médecins.

Publicité
Chute de cheveux : quels sont les traitements contre la calvitie ?

Aujourd’hui, il existe deux molécules qui permettent de ralentir la chute des cheveux, voire de la stopper. La première, le minoxidil, est disponible sous forme de lotion et améliore la croissance des cheveux dont le follicule est toujours vivant. Également disponible à la vente, le finastéride, un comprimé oral, lutte contre l’action des hormones "mâles" (androgènes) sur les bulbes des cheveux, mais qui a des effets indésirables qu’il convient de bien prendre en compte avant de commencer le traitement. Plus cher, mais très efficace, l'ultime recours pour vaincre l'alopécie reste la transplantation, c’est-à-dire la greffe de cheveux. Il ne guérira pas le mal à sa source, mais vous permettra de retrouver rapidement la chevelure volumineuse à laquelle vous tenez tant. Cependant, cet acte chirurgical, très pointu, est fort onéreux et il faut compter au minimum 5000 euros pour une greffe.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité