avc ischémique

Les dernières actualités

La boisson qui augmente votre risque d’AVC après 2 verres

Deux verres d’alcool par jour et vous augmentez votre risque d’AVC par rapport aux buveurs modérés, selon une étude suédoise. 

La femme de Serge Lama est décédée d’un AVC foudroyant

Après 45 ans d'amour, Serge Lama a perdu sa femme Michèle le 25 octobre dernier. Dans Paris Match, il revient sur ce décès brutal causé par un "AVC foudroyant".

AVC ischémique : la prise en charge

L’AVC ischémique est la forme d’AVC la plus fréquente et concerne 80 % des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral. Il doit être pris en charge le plus tôt possible afin de réduire le risque de séquelles définitives.

AVC ischémique gauche : les traitements

L’accident vasculaire cérébral, ou AVC, est l’atteinte d’une partie du cerveau. Les troubles qui en découlent peuvent toucher la sensibilité, la motricité, ou les fonctions intellectuelles et d’apprentissage. Quels traitements sont mis en œuvre lors d’un AVC ischémique gauche ?

AVC ischémique : les effets secondaires des traitements

L'accident vasculaire cérébral peut être de deux types. D'une part, l'AVC hémorragique est dû à du sang qui se répand dans une zone cérébrale. D'autre part, l'AVC ischémique voit l'afflux sanguin fortement diminuer dans les vaisseaux sanguins et l'oxygène fait alors défaut pour une zone du cerveau. La prise en charge de l'AVC ischémique nécessite alors des médicaments qui peuvent présenter des effets secondaires.

Comment bien prendre son pouls pour éviter l'AVC

Si vous avez un trouble du rythme cardiaque, vous êtes beaucoup plus à risque de faire un AVC. En prenant votre pouls régulièrement, vous pouvez détecter une éventuelle anomalie et réagir à temps.

AVC ischémique : les complications

Il existe deux types d’accident vasculaire cérébral : l’AVC ischémique (provoqué par l’obstruction d’une artère cérébrale) et l’AVC hémorragique (causé par la rupture d’une artère cérébrale). Le premier concerne environ 85% des 130 000 personnes victimes d’un AVC chaque année en France. Quels sont les signes et les complications d’un AVC ischémique ? Les séquelles sont-elles irréversibles ?

AVC : un conseil, lavez-vous bien les dents !

Une bactérie présente dans la bouche serait responsable de certaines formes d’AVC, selon une étude américaine. 

AVC ischémique : quels sont les traitements ?

L'accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque l'irrigation sanguine du cerveau est brutalement interrompue, privant alors l'encéphale d'oxygène. On parle d'AVC ischémique ou d'infarctus cérébral lorsque l'accident est provoqué par l'obstruction d'une artère cérébrale. Le point sur les différents traitements de l'AVC ischémique.

Qu'est-ce qu'un AVC ischémique ?

On connaît généralement le terme d’AVC, accident vasculaire cérébral, mais moins celui d’AVC ischémique. Il est donc légitime de se demander qu'est-ce qu'un AVC ischémique et ce que désignent exactement ces mots pour bien comprendre leur signification. Pour bien savoir ce qu’ils impliquent, il est aussi nécessaire de s’intéresser aux causes des AVC.