avc hémorragique pronostic

Les dernières actualités

AVC hémorragique : les séquelles

On parle d’accident vasculaire cérébral lorsque la circulation sanguine est interrompue au niveau du cerveau. Dans 80 % des cas, cette interruption est provoquée par l’obstruction d’une artère (AVC ischémique). Chez les autres patients, elle résulte d’une hémorragie : c’est ce qu’on appelle l’AVC hémorragique.

AVC hémorragique : la prise en charge

L'Accident Vasculaire Cérébral (AVC) hémorragique est l'une des pathologies cardiovasculaires les plus graves. Susceptible d'engager le pronostic vital de celui qui en est victime, cette forme d'AVC résulte de la rupture d'une artère cérébrale qui provoque une hémorragie au sein de la boîte crânienne. 

AVC hémorragique : quelles conséquences ?

L'accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsqu'une région cérébrale n'est plus correctement irriguée et souffre d'un manque d'oxygénation. Alors que l'AVC ischémique est provoqué par l'obstruction d'un vaisseau sanguin par un caillot (infarctus cérébral), l'AVC hémorragique, lui, résulte généralement de la rupture d'une artère cérébrale. Quelles sont les conséquences de l'AVC hémorragique ? 

Avc hémorragique : quel pronostic ?

Qu'il soit hémorragique ou ischémique, un AVC (Accident Vasculaire cérébral) est toujours potentiellement dangereux. Cependant, le pronostic de l'AVC hémorragique, heureusement plus rare (environ 20% des cas), est généralement plus sombre… Le point dans cet article. 

AVC hémorragique : les séquelles possibles

Il existe deux types d’AVC : les AVC ischémiques et les AVC hémorragiques. Les uns comme les autres laissent des séquelles souvent irréversibles. La rapidité de leur prise en charge va déterminer le pronostic des médecins vis-à-vis des possibilités de résorption. En quoi consiste un AVC hémorragique ? Quelles sont les séquelles possibles ?