La maladie des yeux rouges

Publicité

Un œil rouge ou les deux yeux rouges accompagnés ou non d'une douleur sont les signes d'une affection oculaire, d'une inflammation, d'une dilatation des vaisseaux sanguins ou d'une infection. Ces signes ne doivent pas être négligés. S'ils ne disparaissent pas au bout de quelques jours il faut consulter un médecin.

Publicité

© Istock

Quelle est l’origine des yeux rouges ?

Une rougeur des deux yeux apparaissant surtout le soir peut-être due à de la fatigue oculaire, en particulier après une journée à fixer un écran d'ordinateur. Une irritation avec sensation de brûlure et des larmoiements sont souvent dus à une conjonctivite bactérienne ou virale, une blépharite ou une kératite. Même si ces affections sont douloureuses, elles sont souvent bénignes et altèrent rarement la vue. Elles peuvent atteindre un seul ou les deux yeux et disparaissent en quelques jours avec un traitement adapté. Une attention particulière sera accordée si vous portez des lentilles de contact, car ce peut être le signe d'un manque de larmes ou d'une inflammation due à une infection. Par contre, lorsqu'une rougeur persiste et qu'elle est accompagnée de douleur, le médecin effectuera des tests afin de déterminer qu'il ne s'agit pas d'une affection plus grave comme une hémorragie sous-conjonctivale, une sclérite ou un glaucome surtout s'il y a une modification de la vision.

Publicité
Les traitements des yeux rouges

S’il s’agit simplement de fatigue oculaire, le médecin conseillera de limiter l’exposition à l’écran d’ordinateur et prescrira des larmes artificielles afin de soulager la sécheresse, il pourra également, dans certains cas, prescrire des lunettes spécialement adaptées pour le travail sur écran. Pour les personnes qui portent des lentilles de contact, il faudra déterminer s’il s’agit d’un simple manque de larmes ou d’une infection, dans ce cas il est conseillé de limiter le port des lentilles jusqu’à la guérison et la disparition de la rougeur. S’il s’agit d’une infection bactérienne le médecin prescrira un collyre antibiotique et s’il s’agit d’un glaucome, il prescrira un collyre bêta-bloquant. S’il s’agit d’une autre affection le médecin effectuera des tests afin de déterminer l’origine de la rougeur et prescrira le traitement adapté.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité