Conjonctivite virale : la durée de la contagion

Conjonctivite virale : la durée de la contagion

Une conjonctivite virale est causée par un virus et est particulièrement contagieuse. La durée de la contagion va dépendre des conditions dans lesquelles évolue ce virus.

Publicité
Publicité

La durée de la contagion de la conjonctivite virale

Les agents responsables de la conjonctivite virale sont des virus de la famille des adénovirus. Ils sont très contagieux et se transmettent généralement lors d'épidémies, le plus souvent en automne et en hiver. La contagion se fait par contact des yeux avec les mains contaminées des sécrétions lacrymales, par un collyre contaminé par le virus, des lentilles de contact, de l'eau de piscine, du matériel d'examen ophtalmologique mais aussi par la toux et les éternuements. La durée de la contagion dépend des conditions dans lesquelles le virus évolue et se développe. Les adénovirus peuvent survivre d'une à cinq semaines dans une atmosphère sèche et jusqu'à vingt jours dans une atmosphère humide ou dans un liquide. Ils résistent assez bien au froid, mais sont détruits par la chaleur et par les antiseptiques. Un sujet atteint est contagieux pendant toute la période d'incubation, qui peut durer de deux à douze jours, et jusqu'à deux semaines après l'apparition des premiers symptômes oculaires.

Publicité

Quels sont les symptômes d'une conjonctivite virale ?

Publicité
Des larmoiements, des picotements et la sensation d'avoir un grain de sable dans l'oeil sont les premiers signes d'une conjonctivite virale. Une inflammation importante accompagnée d'une rougeur et d'une douleur apparait ensuite. Une gêne à la lumière ainsi qu'un oedème d'une ou des deux paupières avec des adénopathies autour de l'oeil signent l'infection virale. Cette conjonctivite a une durée de 10 à 20 jours. Si un traitement n'est pas mis en place, la conjonctivite virale évolue vers la kératite et peut créer des ulcères de la cornée. Des mesures d'hygiène stricte, notamment le lavage des mains, ainsi qu'un traitement antiviral associé à un traitement anti-inflammatoire sont à mettre en place rapidement afin de limiter les complications de la conjonctivite virale.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité