Conjonctivite virale et allergique, c'est la même chose ?

Publicité

La conjonctivite correspond à une inflammation de la conjonctive, la fine membrane qui recouvre l’intérieur de la paupière. On distingue plusieurs formes, notamment la conjonctivite allergique et virale. Leur principale différence réside dans la cause responsable de l’inflammation.

Publicité

La conjonctivite allergique, souvent associée au rhume des foins

La conjonctivite allergique est provoquée par un allergène comme le pollen des graminées. Elle apparaît au printemps et s’accompagne souvent d’une rhinite saisonnière (rhume des foins). Elle se manifeste par des yeux rouges, des larmoiements, des paupières gonflées, des troubles de la vision, des démangeaisons et un écoulement nasal.

Publicité
La conjonctivite virale, une affection très contagieuse

La conjonctivite virale est causée par un virus. Les symptômes ressemblent à ceux de la conjonctivite allergique, mais ils peuvent se déclarer pendant toute l’année. Cette forme est très contagieuse. Elle peut donner lieu à des épidémies et évoluer vers une kératite (inflammation de la cornée).

Traitements des conjonctivites allergiques et virales

Généralement, les conjonctivites allergiques évoluent vers la guérison spontanément ou grâce à l’application d’un collyre anti-allergique (gouttes). Il est important d’identifier l’allergène responsable des symptômes pour proposer un traitement approprié et éviter une exposition prolongée. En cas de conjonctivite virale, un collyre antiseptique est indiqué. Il doit être administré plusieurs fois par jour, pendant environ une semaine. Pendant l’infection, il faut éviter de se frotter les yeux, surtout avec des mains sales.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité