Otites, oreillons, rubéole… gare à la surdité !

Certaines maladies très banales (otites, oreillons, rubéole...) peuvent entraîner une surdité parfois irréversible chez l’enfant. Le point sur ces pathologies à risque et les moyens de prévenir leur méfaits !

Publicité

Les maladies en cause

De nombreuses maladies infectieuses peuvent être responsables de pertes auditives : - les pathologies contractées durant la grossesse : rubéole, infections à cytomégalovirus (CMV), toxoplasmose, syphilis (heureusement rare en France) - les méningites bactériennes - les oreillons - la rougeole ou rubéole - les otites à répétition.

Publicité
A la naissance, le manque d’oxygène chez le nouveau-né, avec lésions neurologiques, la prématurité, l’incompatibilité entre le sang de la mère et celui du foetus (rare actuellement car prévenue par un traitement médical) sont aussi des facteurs de risque de surdité.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité