Oreillons pendant la grossesse : c'est grave ?

Oreillons pendant la grossesse : c'est grave ?

Maladie virale contagieuse, les oreillons restent dans la grande majorité une inflammation bénigne des glandes salivaires parotides. Si le vaccin combiné à la rougeole et à la rubéole (ROR) est vivement conseillé lors de la petite enfance, c’est pour prévenir les risques de complications. Quels sont les risques de contracter les oreillons pendant la grossesse ?

Publicité
Publicité

Oreillons : les risques lors du premier trimestre de grossesse

Il existe un risque d’avortement plus important lorsque la femme enceinte contracte les oreillons durant le premier trimestre. Cette complication est à mettre en relation avec la fièvre que provoque le virus ourlien.

Publicité

Oreillons : des risques malformatifs ?

La transmission du virus de la mère vers le fœtus est tout à fait possible. Cependant, le risque malformatif est très faible et n’a jamais été formellement démontré. Certaines études de recherche mettent cependant en cause ce virus dans des maladies surrénaliennes et cardiaques du fœtus. Lorsque l’infection a lieu à l’approche de l’accouchement, le nouveau-né peut parfois présenter une inflammation des glandes salivaires parotides, symptôme des oreillons.

Les oreillons pendant la grossesse : que faire ?

Publicité
Devant toute infection durant la grossesse, il est nécessaire de consulter. La vaccination n’est pas recommandée puisqu’il contient un virus vivant atténué. La fièvre doit être modérée par le paracétamol qui permet de lutter contre les montées de température. Cette molécule peut être administrée à la femme enceinte.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité