Oreille bouchée et rhume dans l'avion : que faire ?

Si un voyage en avion peut entraîner des problèmes de circulation, ce que l'on sait moins, c'est qu'il peut être contre-indiqué ou dangereux en cas de rhume ou d'oreille bouchée. On vous explique ce que vous risquez et quelques astuces à avoir en tête le jour J.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Oreille bouchée et rhume en avion : ce qu'il faut savoir

Certaines personnes vont avoir tendance à avoir les oreilles qui se bouchent en avion. Un phénomène tout à fait banal qui peut s'accentuer lors d'un rhume. En effet, en avion, l'altitude provoque une dilatation des gaz présents dans l'air. Or, entre vos sinus et votre oreille moyenne, de l'air circule dans la trompe d'Eustache, chargée de stabiliser justement la pression dans l'oreille. Si vos sinus sont bouchés et vos oreilles également, la pression augmente et vous risquez d'avoir d'importantes douleurs aux oreilles, qui peuvent provoquer une otite dite « barotraumatique », et dans les sinus, entraînant une sinusite.
En revanche, si vous avez déjà les oreilles bouchées par une otite avant de monter ou un très gros rhume, la prudence doit être de mise, car les séquelles de vos oreilles peuvent être définitives et vos sinus en prendre un coup. Prenez avis auprès d'un médecin et, le cas échant, il sera peut-être préférable d'annuler le vol.

Publicité
Oreille bouchée et rhume en avion : les gestes à adopter dans l'avion

Pour limiter les effets de variation de pression et soulager les oreilles bouchées, quelques astuces vont permettre d'équilibrer la pression dans vos oreilles :
- vous pouvez pratiquer la manœuvre de Vasalva qui consiste à pincer fortement le nez en maintenant la bouche fermée ;
- il est également possible de mâcher un chewing-gum au moment du décollage et de l'atterrissage, moments les plus sensibles ;
- vous pouvez également bâiller ou déglutir plusieurs fois.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité