Quel appareil auditif pour quelle surdité ?

Quel appareil auditif pour quelle surdité ?©iStock

Une perte d'audition nécessite parfois de s'équiper d'appareils auditifs ou d'implants. Différents dispositifs existent et leur spécificité est d'adapter le signal sonore à la surdité de la personne. L'esthétique entre aussi en jeu avec la miniaturisation de certains appareils. L'audioprothésiste aiguille ses clients pour obtenir le meilleur compromis.

Publicité
Publicité

Appareils auditifs : les contours d'oreilles

Le contour d'oreille est bien connu de tous. Bien qu'il convienne à tous les types de surdité, son image inesthétique rebute de nombreuses personnes. Leur manipulation est aisée et ils sont robustes. Lorsque la surdité est légère ou modérée et qu'elle se situe dans les aigus, les contours d'oreilles dits "open" peuvent être utilisés. Ils sont plus esthétiques.

Publicité

Les appareils auditifs intra-auriculaires

Plus esthétiques, les appareils intra-auriculaires sont moins visibles et aussi performants. Mais ils sont inadaptés si la surdité est sévère ou si le conduit auriculaire est petit. Le cérumen peut aussi obstruer régulièrement l'appareil. Ils sont aussi plus fragiles et difficiles à manipuler.

La conduction osseuse : une autre forme d'appareils auditifs

Lorsque la surdité touche la transmission, la conduction osseuse est utilisée. Au lieu de faire appel à un écouteur produisant des sons, l'appareil crée des vibrations sur les os crâniens pour les faire arriver à l'oreille interne. C'est aussi un atout lorsque les oreilles présentent des malformations. Ces appareils ressemblent soit à des lunettes de vue dont les branches transmettent les vibrations, soit sont des implants à ancrage osseux. Pour ce dernier, un pilier est fixé dans l'os mastoïdien et l'implant viendra s'ajouter dessus.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité