Perte auditive : les prothèses comme traitement

Perte auditive : les prothèses comme traitementistock

Otites à répétition, médicament, otospongiose, traumatisme, neurinome de l’acoustique… Les causes de la perte d’audition sont nombreuses. Lorsqu’elle devient permanente et handicapante, la perte auditive doit être prise en charge. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les prothèses auditives.

Publicité
Publicité

Comment bien choisir sa prothèse si la perte auditive est confirmée ?

Le bilan d’audition est une série d’examens qui permettent de détecter une perte d’audition et de mesurer le degré de surdité. Lorsque la perte auditive est avérée, votre médecin vous oriente vers un audioprothésiste. Ce professionnel vous proposera un appareil sur mesure et effectuera les réglages nécessaires en fonction des sons à amplifier. Les contours d’oreille sont les plus utilisés. Les prothèses intra-auriculaires sont très discrètes, mais les patients dont le canal auditif n’est pas assez large ne peuvent pas les porter. Les appareils RIC sont plus sophistiqués. Ces petits boîtiers logés derrière l’oreille sont confortables et garantissent un bon rendu sonore.

Publicité

Perte auditive et prothèse : puis-je être remboursé ?

Votre appareil auditif est remboursé à 60 % par l’Assurance maladie si vous êtes muni d’une ordonnance et si votre prothèse figure dans la liste des produits et prestations remboursables. La prise en charge inclut l’appareil et ses accessoires, l’accompagnement de l’audioprothésiste et votre suivi. Son coût total varie en fonction de votre âge et de votre trouble.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité