Oreille qui siffle : l'hypertension parfois en cause

Publicité
L’hypertension est une pathologie cardiovasculaire bien connue. Pourtant, de nombreuses personnes ignorent qu’elle peut être responsable de sifflements dans les oreilles, appelés acouphènes. En effet, en cas d’oreille qui siffle, la cause est souvent inconnue et, habituellement, on n'a pas tendance à penser à un problème de tension artérielle.
Publicité

5495232-inline-500x333.jpg© Istock

Oreille qui siffle et hypertension

L’hypertension est une pathologie qui n’entraîne aucun symptôme suffisamment significatif pour qu’on puisse la diagnostiquer efficacement et précocement. Toutefois, un faisceau de symptômes doit retenir l’attention (maux de tête fréquents, palpitations, vertiges, sensation de mouches volantes devant les yeux, saignements de nez, etc.) et les oreilles qui sifflent en font partie. Cela est généralement dû à la transmission des battements cardiaques, au niveau des artères intracrâniennes, à l’oreille interne (on parle, dans ce cas, d’un acouphène pulsatile synchrone). Ce sont donc les bourdonnements d’oreilles accompagnés de symptômes annexes qui peuvent faire suspecter une origine hypertensive.

Publicité
Traitement des sifflements d’oreille

Dans la mesure où le sifflement dans l’oreille est lié à une hypertension (ce que le médecin déterminera à l’aide de divers examens), le simple fait de contrôler celle-ci corrigera le trouble auditif. De même, en traitant l’hypertension, les autres symptômes se réguleront d’eux-mêmes. En revanche, certains acouphènes sont sans rapport avec une hypertension. Il faudra alors rechercher leur origine pour les faire baisser, tout en sachant que les médecins sont souvent démunis face à ce type de troubles.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité