Médecin spécialiste des oreilles : quand consulter un audioprothésiste ?

Publicité

Lorsqu’on éprouve des difficultés à entendre, il est normal de se tourner vers un médecin spécialisé. Mais à quel moment devient-il nécessaire de faire appel à un audioprothésiste ? Quel type de prothèse auditive peut-il vous proposer ?

Publicité

© Istock

Se rendre chez un audioprothésiste

Il devient indispensable de consulter un spécialiste ORL lorsque la baisse de l’audition est manifeste. Cela se traduit par divers symptômes comme le fait de ne pas entendre tous les mots lors d’une conversation (y compris au téléphone), de ne pas parvenir à suivre les conversations avec plus de deux interlocuteurs, la nécessité de faire répéter les gens, la tendance à parler fort ou à augmenter le volume de la télévision ou de la radio. Ce n’est qu’après un bilan ORL que le patient peut être adressé à un audioprothésiste, qui sera en mesure de proposer la prothèse auditive la plus adaptée au type de surdité (ou d’hypoacousie). En effet, l’ordonnance de l’ORL est nécessaire.

Publicité
Différents types de prothèses auditives

L’audioprothésiste est en mesure de proposer diverses prothèses auditives. Les modèles qui existent sont extrêmement nombreux, et on recense seize marques différentes sur le marché. On distingue notamment les appareils contours d’oreille, qui représentent 70 % du marché et qui ont l’avantage d’être très faciles à utiliser mais peu esthétiques, et les appareils intra-auriculaires, plus onéreux (plus de 1 400 euros par prothèse) et plus difficiles à manier mais invisibles (ils sont placés directement dans le conduit auditif). L’audioprothésiste est tenu de proposer un devis avec différents modèles, mais il faut savoir que les prothèses auditives intra-auriculaires ne conviennent qu’en cas de surdité légère à modérée. Si celle-ci est trop importante, seul un appareil contour d’oreille sera possible.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité