Les causes de la perte auditive soudaine

Publicité

Il est possible d’être victime d’une perte auditive soudaine et, contrairement à ce que l’on croit souvent, cette diminution importante de l’audition n’est pas toujours due à l’exposition à un bruit ou à un son trop violent (ou TSA pour traumatisme sonore aigu). Nous allons voir que les causes de la perte auditive soudaine peuvent être de natures très diverses.

Publicité

© Fotolia

Causes possibles de la perte auditive soudaine

La première cause de perte auditive soudaine est le traumatisme sonore aigu (TSA), c'est-à-dire l’exposition à un niveau sonore trop important (pétard, concert ou soirée en discothèque en étant trop près des enceintes, etc.). Néanmoins, ce n’est pas l’unique cause, d’autant plus qu’en cas de TSA, la perte d’audition est momentanée et qu’elle revient peu de temps après. Il est aussi possible de perdre soudainement l’audition suite à un traumatisme crânien ou à une blessure de l’oreille moyenne ou interne. Les AVC (accidents vasculaires cérébraux) peuvent également provoquer ce type de symptômes en raison d’une diminution brutale de la vascularisation. Le nerf auditif peut également être lésé en cas d’infection bactérienne ou virale (y compris les otites). Par ailleurs, la perte auditive soudaine peut être due à la prise de certains médicaments (certains antibiotiques, anti-inflammatoires et diurétiques) ou à l’exposition à des substances chimiques (solvants notamment).

Publicité
Que faire en cas de perte auditive soudaine ?

Lorsque les symptômes persistent, il est indispensable de consulter très rapidement un médecin ou un spécialiste ORL (oto-rhino-laryngologiste). En effet, sans prise en charge rapide, la perte auditive peut augmenter et devenir plus grave encore, voire irréversible. Pour éviter de courir ce risque, il est préférable de se rendre sans attendre chez son médecin, dès les premiers symptômes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité