Perte auditive : qu'est-ce que l'otospongiose ?

L’otospongiose ou otosclérose est une pathologie responsable d’une perte auditive plus ou moins importante. Repérer les symptômes la maladie permet de bénéficier d’un traitement rapide.
Publicité
Publicité

5577383-inline-500x329.jpg© Istock

Otospongiose : définition

L’otospongiose – appelée aussi otosclérose – est une pathologie qui se manifeste par le renouvellement anormal du tissu osseux de l’étrier. Il s’agit de l’un des trois osselets de l’oreille – les deux autres étant le marteau et l’enclume –, dont le rôle est de transmettre les vibrations du tympan à l’oreille interne. En présence d’une otospongiose, le ligament de l’étrier se bloque et empêche cet osselet de fonctionner correctement. Il s’ensuit une perte auditive, voire une surdité lorsque la maladie est à un stade avancé.

Publicité
Cette maladie touche deux fois plus de femmes que d’hommes, étant aggravée au moment de la puberté et de la grossesse, deux périodes de la vie au cours desquelles les modifications hormonales sont très importantes. Elle est extrêmement rare chez les enfants. Chez les personnes génétiquement prédisposées, l’otosclérose peut être déclenchée par le virus des oreillons.

Otospongiose : les symptômes

Chez l’adulte, l’otospongiose est la cause principale de surdité. Il est important de repérer ses principaux symptômes afin de bénéficier d’une prise en charge rapide par un ORL. Le sujet peut ressentir des acouphènes soit de façon intermittente, soit de façon permanente. Il peut aussi constater une perte auditive unilatérale ou bilatérale, à évolution progressive. Dans de rares cas, l’otospongiose peut entraîner des vertiges.

Otosclérose : traitement

Audiométrie, examen du tympan (examen otoscopique) et scanner des rochers permettent de diagnostiquer l’otospongiose. Dans la majorité des cas, lorsque le degré de surdité est important et représente une gêne pour le patient, le traitement de l’otosclérose est chirurgical. Il permet d’améliorer l’audition de façon significative. Bien entendu, lorsque la chirurgie est contre-indiquée ou que le patient la refuse, la pose d’un appareillage prothétique est une alternative qui peut être proposée par le spécialiste.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité