Oreille qui bourdonne : les acouphènes temporaires

Vous avez une oreille qui bourdonne ? Pas de panique… La majorité des acouphènes sont des troubles de l’audition temporaires ! En règle générale, les bourdonnements sont consécutifs à une exposition à un bruit trop fort.

Publicité
Publicité

6049357-inline-500x368.jpg© Istock

Les acouphènes temporaires, qu’est-ce que c’est ?

Contrairement aux acouphènes chroniques, les acouphènes temporaires n’occasionnent des bourdonnements parasites que sur une courte période, avant de disparaître aussi rapidement qu’ils sont apparus. Ce trouble auditif passager peut avoir diverses origines, même s’il est principalement dû à un traumatisme acoustique provoqué par une écoute sonore à un volume dangereux pour l'intégrité auditive. Dans la majorité des cas, ce type d’acouphènes est totalement bénin et va se résorber spontanément en quelques heures, voire quelques jours.

Publicité

Les acouphènes temporaires, quand faut-il s’inquiéter ?

Publicité

Lorsque la gêne auditive persiste ou si elle s’accroît, il est impératif de consulter un oto-rhino-laryngologiste, seul praticien habilité à réaliser un examen otoscopique pour détecter une éventuelle atteinte de l’oreille. Généralement, les acouphènes induits par une intensité sonore trop importante ne requièrent pas de prise en charge particulière, si ce n’est une mise au repos de l’oreille pour favoriser sa cicatrisation. La désobstruction du canal auditif peut également être pratiquée par le médecin lorsque les acouphènes sont causés par un bouchon de cérumen, par exemple. Certaines interventions chirurgicales peuvent aussi être préconisées pour certaines atteintes nerveuses, notamment. Mais il arrive que des acouphènes s’installent dans la chronicité sans que leur étiologie ne soit découverte.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité