Maladies de l'oreille : la neuronite vestibulaire

La neuronite vestibulaire est une pathologie de l’oreille qui se caractérise par la survenue brutale de crises vertigineuses rotatoires. Dans certains cas, une neurectomie vestibulaire est proposée pour guérir ce trouble de l’audition.

Publicité
Publicité

6049359-inline-500x375.jpg© Istock

La neuronite vestibulaire : les symptômes

Les vertiges rotatoires constituent la manifestation clinique la plus probante de la neuronite vestibulaire. Pendant la crise, le patient a l’impression que tout ce qui l’entoure tourne autour de lui. Il est d’ailleurs souvent contraint de se coucher parce que la crise vertigineuse s’accompagne d’une perte d’équilibre importante et peut occasionner des troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements).

Publicité

La neuronite vestibulaire : les causes

Si l’étiologie exacte de cette maladie n’est pas formellement avérée, les chercheurs suspectent néanmoins une atteinte du nerf vestibulaire, structure neurologique très largement impliquée dans les mécanismes de l’équilibre. Le fait que l’affection ne touche qu’une seule oreille pourrait, en outre, expliquer la difficulté du cerveau à positionner correctement le corps dans son espace.

La neuronite vestibulaire : le traitement

Publicité

Dans la majorité des cas, la neuronite vestibulaire ne requiert qu’un traitement symptomatique. Ainsi, des antiémétiques pourront être préconisés pour réduire les vomissements. Mais les vertiges en eux-mêmes ne font généralement pas l’objet d’une prise en charge médicale puisqu’ils doivent s’estomper en quelques jours. Pour les cas les plus difficiles, le sectionnement du nerf vestibulaire est parfois proposé. On parle alors de neurectomie vestibulaire.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité