Le jour où je suis devenue une femme ménopausée

"Mais qu’est-ce qu’il fait chaud ici ! C’est insupportable ! Vous n’avez pas chaud, vous ?", ai-je lancé à la cantonade. Et j’ai commencé à enlever ma petite laine dans un resto très climatisé sous le regard médusé des autres convives qui se drapaient dans leurs écharpes.

Le jour où je suis devenue une femme ménopausée

"Mais qu’est-ce qu’il fait chaud ici ! C’est insupportable ! Vous n’avez pas chaud, vous ?", ai-je lancé à la cantonade. Et j’ai commencé à enlever ma petite laine dans un resto très climatisé sous le regard médusé des autres convives qui se drapaient dans leurs écharpes.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité