Publicité
Publicité

Définition

On appelle malaise la sensation de perte transitoire de l’état de conscience normale, pouvant aboutir dans certains cas à une perte de connaissance vraie (syncope).

Publicité
La mise en évidence de la cause est souvent difficile, nécessitant souvent la description précise par le patient ou son entourage de l’événement, et des circonstances de survenue (heure, activité, position, signes d’accompagnement).

Quelles en sont les causes ?

1- Syncopes d’origine cardiaque :

- Rétrécissement aortique : la diminution de l’ouverture de la valve aortique peut être responsable de malaises ou de syncopes, survenant généralement à l’effort, et témoignant alors du caractère évolué de cette maladie. Elle peut compliquer une malformation de la valve aortique, ou être secondaire à un dépôt progressif de calcaire sur cette valve.

- Troubles du rythme cardiaque : l’arythmie cardiaque, surtout si elle est rapide, peut être à l’origine de malaises ou de syncopes, de même que des ralentissements excessifs du rythme cardiaque. D’autres types de troubles du rythme peuvent en être également responsables, notamment chez les patients porteurs d’insuffisance coronaire.

- D’autres causes cardiaques sont plus rares, comme la cardiopathie hypertrophique obstructive (épaississement du muscle cardiaque entraînant un obstacle à l’éjection du sang), de cause généralement familiale, ou certaines tumeurs cardiaques.

2- Syncopes d’origine non cardiaque :

- Syncope vagale : c’est la plus fréquente des syncope, survenant généralement dans des conditions évocatrices chez un sujet en bonne santé (station debout prolongée, atmosphère chaude ou confinée, fin de repas), et accompagnée de signes également évocateurs (bâillements, pâleur, sueurs) ; elle est liée à une baisse de tension artérielle associée à un ralentissement du rythme cardiaque.

- Hypotension orthostatique : elle est due à la baisse de la tension artérielle lors du passage en position debout, particulièrement fréquente chez les sujets âgés ou traités pour hypertension ; certaines maladies chroniques comme le diabète ou la maladie de Parkinson favorisent l’hypotension orthostatique.

- Certains médicaments peuvent entraîner des syncopes par le biais de ralentissement du rythme cardiaque ou de baisses de tension artérielle.

En conclusion

Tout malaise ou syncope sans cause évidente retrouvée doit vous faire consulter votre médecin ; en fonction du contexte, un bilan cardiologique peut être réalisé afin d’éliminer une cause éventuellement grave (électrocardiogramme, enregistrement Holter, échographie cardiaque)

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité