Effets et dangers de la cocaïne

Publicité
Publicité

L’usage de cocaïne provoque une euphorie immédiate, un sentiment de puissance intellectuelle et physique et une indifférence à la douleur et à la fatigue. Ces effets vont laisser place ensuite à un État dépressif et à une anxiété que certains apaiseront par une prise d’héroïne ou de médicaments psychoactifs. La cocaïne provoque une contraction de la plupart des vaisseaux sanguins. Insuffisamment irrigués, les tissus s’appauvrissent et, par conséquent, se nécrosent. C’est souvent le cas de la cloison nasale avec des lésions perforantes chez les usagers réguliers.

La cocaïne provoque des troubles du rythme cardiaque. Ils peuvent Être à l’origine d’accidents cardiaques, notamment chez des personnes fragiles et / ou qui consomment de fortes quantités de tabac. D’autant que la consommation de tabac, comme celle de l’alcool, est souvent augmentée lors des prises de cocaïne.

Publicité
Chez les personnes les plus fragiles, l’usage de cocaïne peut provoquer des troubles psychiques, une grande instabilité d’humeur, des délires paranoïdes (notamment au bruit) ou des attaques de panique. En accroissant l’activité psychique, la cocaïne provoque des insomnies, des amnésies et des phases d’excitation.

Par ailleurs, les pailles utilisées pour " sniffer " peuvent transmettre les virus des hépatites A,B et C si elles sont partagées par plusieurs usagers.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité