Les signes de la détresse respiratoire

Publicité
Publicité

La détresse respiratoire peut avoir de nombreuses causes (noyade, inhalation de fumées, crise d’asthme très grave, œdème du poumon par insuffisance cardiaque...)

Un point commun, qui signe la gravité : la diminution de l’oxygène transporté par le globule rouge (hypoxémie).

Publicité
L’hémoglobine correctement saturée en oxygène, entraine une coloration rouge du globule rouge. Lorsque sa saturation en oxygène baisse, l’hémoglobine change de couleur, devenant bleue. Le globule "bleu", est alors responsable d’une coloration bleutée des téguments (lèvres, doigts de la main) : c’est la cyanose.

Afin de compenser la baisse de l’oxygène dans les tissus, le poumon va essayer de respirer plus et le cœur va essayer d’augmenter son travail pulsatile, afin de faire circuler plus de globules par minute dans les tissus. Ce surplus d’activité cardiaque se manifeste par une tachycardie (augmentation de la fréquence de la pompe cardiaque > 100 battements / minute).

- Gène respiratoire + - ongles bleus (cyanose) =

  • C’est grave ... Alerter le 15

Certaines détresses respiratoires entraînent une accumulation du gaz carbonique (CO2) dans le sang. Cette augmentation de CO2 entraîne des sueurs et une hypertension artérielle (HTA). L’hypercapnie (excès de CO2) est moins importante comparée aux dégâts entraînés par l’hypoxémie.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité