Publicité
Publicité

Recharger les batteries

"J’ai d’abord découvert le Shiatsu en tant que patiente", raconte Anne Cossé, praticienne d’acupression. "Plus que convaincue des bienfaits, j’ai décidé de me former à cette technique. J’ai suivi une formation aux États-Unis et obtenu un diplôme reconnu. J’ai ensuite fait une spécialisation sous l’égide de la Fédération française de Shiatsu traditionnel. J’aime cette méthode car elle est complète. Par le toucher, je peux atteindre toutes les sphères de l’individu, qu’elles soient physiques, mentales ou émotionnelles. Mon travail consiste, en quelque sorte, à recharger les batteries. Ma récompense, c’est lorsque qu’une personne, qui m’a fait confiance, commence à se prendre réellement en main. Je ne fais pas de miracle, mais voir quelqu’un trouver la force de changer de régime alimentaire, par exemple, c’est formidable !"

Publicité
Concrètement, une séance de Shiatsu se déroule de la façon suivante. Le patient s’allonge sur un futon posé à même le sol, sans se déshabiller. Le praticien commence par évaluer l’intensité de l’énergie et le niveau d’équilibre du Yin et du Yang, les deux forces de la vie dans la tradition chinoise, en auscultant des points particuliers du corps le long des douze méridiens. Il tentera ensuite au travers de quelques questions, d’évaluer l’état physique et mental du patient et son environnement.

"Souvent, il suffit que je touche un certain point pour que la personne que je traite se mette à parler de l’organe ou du symbole correspondant à ce point !", explique Anne Cossé. "Parfois, c’est moi qui ressent quelque chose en passant sur un endroit. Je confirme alors en posant une question."

Les causes du problème peuvent être parfois tout à fait exogènes... Un conflit, par exemple. Et une fois que celles-ci sont déterminées, il s’agit de rétablir l’ordre et l’harmonie. Anne pose sa main sur l’organe en souffrance et la vie reprend : "Comme l’eau dans les tuyaux, lorsqu’on la remet après une période de coupure !"

Anne quitte son patient en lui expliquant comment se soigner seul entre les séances, en "travaillant" ce méridien précis. Le mieux-être s’installe au fil des séances. "Parce qu’il faut du temps pour qu’une personne s’ouvre", précise Anne.

Pour en savoir plus :

http://www.acupression.fr/

Élisabeth Schneiter

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité