Publicité
Publicité

Les dysfonctions érectiles se classent en causes organiques, qui touchent les organes (artères, nerfs, corps érectiles), et en causes psychogènes, qui affectent la cascade des messages neuronaux à contenu psychique, responsables de l’excitation sexuelle et de ses effets sur les organes. Il est fréquent que ces causes co-existent temporairement ou durablement. Elles expliquent que la prise en charge soit pluridisciplinaire.

Les médecins distinguent encore les impuissances :
- primaires, quand l’homme n’a jamais eu d’érection durant sa vie,
- secondaires, survenues après une période de rapports sexuels normaux.

Publicité
Dr Sophie Duméry en collaboration avec le Pr Thierry Flam (service d’urologie, Hôpital Cochin, Paris) - Avril 2000

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité