Publicité
Publicité

En France on distingue deux types d’accidents professionnelles contaminants par le VIH :

- L’infection professionnelle prouvée : elle est définie par une séroconversion documentée apparaissant chez un professionnel de santé, dans les quatre semaines à six mois après un accident d’exposition au sang (AES) dont la contamination par le VIH est certaine.

- L’infection professionnelle présumée : elle est définie quant à elle, par la découverte d’une séropositivité VIH chez un personnel de santé qui déclare : soit avoir des antécédents d’AES de contamination VIH connue ou inconnue, soit avoir prodigué des soins à des patients connus séropositifs mais sans pour autant pouvoir y rapporter un souvenir d’AES.

Août 2006

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité