Publicité
Publicité

L’objectif thérapeutique principal actuel est de diminuer rapidement la charge virale, tout en gardant une bonne tolérance du traitement.

Ces conditions sont nécessaires pour maintenir ou restaurer un état immunitaire fonctionnel, compétent et efficace.

Le traitement est composé d’au moins deux (bithérapie) ou trois (trithérapie) antirétroviraux (ARV) selon une stratégie définie par les recommandations d’un groupe d’experts français, régulièrement réactualisées. Ces antirétroviraux, médicaments spécifiques du rétrovirus VIH, sont répartis en deux grandes classes en fonction de leur point d’impact sur le virus :
- les inhibiteurs de la reverse transcriptase (IRT)
- les inhibiteurs de protéase (IP) ou antiprotéases

Les règles de prescription sont guidées par le taux de lymphocytes CD4 et la charge virale plasmatique (CV).
Pour une efficacité optimale, il est recommandé de les associer sous forme de trithérapies (par exemple 2 IRT et 1 IP). Cependant, pour des raisons d’acceptation du patient, de tolérance ou tout simplement de bilan immunovirologique favorable, des trithérapies associant trois IRT sont envisageables.

Source : Glaxowellcome

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité